alarbatte

alarbatte

PATRICK BERHAULT

 

 

Patrick BERHAULT

(19 Juillet 1957 / 28 Avril 2004)

 

 

Cette page est dédiée à la mémoire de celui qui nous manquera à tout jamais, par sa gentillesse, sa disponibilité, sa sagesse, sa discrétion, son sourire et j'en passe... mort le 28 Avril 2004 sur l'arête du Täshorn en Suisse après une longue traversée entamée avec son compagnon de cordée qui pour l'occasion était Philippe Maagnin.

 

 

Avec Jean-Marc Boivin, skieur, alpiniste et Delta-planiste d'exception, ils étaient là encore des pionniers de ces enchaînements !

 

Lors de son grand voyage (2000) avec son pot de toujours, même si on a voulu les séparés..ici dans les Dolomites !

 

 

"

 

Tous ceux qui ont eu l'occasion de cotoyer Patrick sont unanimes, il dégageait une force et une énergie incroyable, sans que parfois lui  même ne s'en rende compte, il communiquait cette énérgie aux personnes avec lesquelles il passait un moment -

 

 

Toujours entre deux courses, toujours entre deux bouquins, tu étais toujours là pour partager un moment  avec ces amis comme ici lors d'une super apr-s-midi passée aux "traversées", mais jamais non plus il n'oubliait ses obligations professionnelles, quitte à prendre  le volant de nuit et parcourir des centaines de kilomètres sur les routes des Alpes !

et que dire de cette folle journée passée à tes côtés à s’entraîner sur un sommet que tu adorais, juste derrière la frontière... et ces put - -  de chaussures qui continuaient à te faire mal

quelques jours seulement avant que tu ne partes faire la grande traversée !

 

 

 

St Jeannet, véritable histoire d'amour entre toi et ce baou, idéal aussi pour te ressourcer entre deux grandes aventures alpines, c'est aussi ici que notre première rencontre a eu lieu, en ... 1979 ! 

 

 

Tu étais un véritable artiste de la grimpe, aussi bon danseur, que chorégraphe, le rocher ne faisait qu'un avec toi, et combien de "balais" nous as tu ainsi offert , ta gestuelle était sans pareille, ton charisme enflamait les falaises, ta gentillesse restera comme une empreinte au coeur des massifs !

 

  

souvenirs, souvenirs...

 

18 mars 2008 - Vincent Giaume: Je savais que tu étais partis, pourtant je savais pas que tu aurais fait tant de traces derrière toi , bientôt, un moment que je redoute arrive, comme je veux pas t'en parler, je voudrai pas être au rendez-vous, ce rendez-vous de l'inutile comme il t'arrivait de nous dire , bye.

15 avril 2009 - Cecile: je sais bien que tu habites dans la maison que tu as toujours voulu, une belle maison d'altitude d'où tu peux observer les conditions, où le où le chant d'une source appelle des roseaux, Où le bout de jardin plein de légumes gagne la roche qui nous tient dans son âpre berceau.
Là-haut, tu n'as plus jamais peur, plus jamais froid, tu observes comme tu savais si bien faire, les reflets doivent être soit rose, soit noirs, qu'importe, plus de soucis de temps, de météo improbable, voici venu le temps où la 
montagne nourrit des herbes de senteur, où bientôt les chèvres s'ennuient et tirent sur leur corde por atteindre les lavandes fines des hauteurs...

- tellement beau : video

 

 

 

28 AVRIL 2008 - 4 ans déjà.....

 

 

Pour cadeau , Patrick nous offre ce cadeau en video  (origine: "capexpe") dans la face nord du Cervin, alors qu'il partage cette ascension en compagnie d'un client, court mais sympa !

 

17 Mai 2008 - Fabien:  Patrick, je suis tes pas depuis toujours, je n'ai que 17 ans mais la passion, c'est comme çà que j'ai appris la montagne, j'éspère que un jour, je suivrai des courses, j'éspère aussi que les gens qui restent ne souffrent pas trop, je comprends mieux mes parents maintenant.

Vendredi 30 Avril 2008 - Jacques.L: Merci à Patrick Berhault pour l'image qu'il a donné de l'alpinisme, merci aussi pour nous avoir fait rêver par ses fantastiques enchaînements et traversées au long cours. Sa disparition est une très triste nouvelle.

 

Samedi 5 juillet 2008 - Cierco: Pourquoi le froid me fait-il cet effet ? je sais qu'un jour celui qui representait la montagne a lui tout seul est parti, celui qui redonnait des couleurs au mauvais temps a déjà passé quelques hivers là haut à nous regarder, eh bien qu'il sache que nous aussi nous pensons bien à lui

 

Lundi 7 Juillet 2008 - Raymond .T (GHM) : Ta passion, j'ai eu la chance de la vivre, jusqu'à aujourdh'ui, elle combe la majorité de mon existence, je comprends à quel point vous aviez avec Phil. voulu aller dans le + , je ne sais si c'était bien utile, beaucoup de gens critiques cette expérience, je ne ferai pas comme eux, me contentant de comprendre et de savoir que cela peut m'arriver à moi ou à mes collègues d'un moment à l'autre et sans prévenir; Je pense que tu avais les capacaités et bien plus pour faire cette longue ballade , je sais que certains ont prétendu que tu étais trop fatigué, j'en coirs rien, il faut les laissr dire, laisser trouver des "preuves" , un pourquoi, c'est trés à la mode en ce moment , tu savais que ce métier (mais c'est pas un métier disais maman!) comportait des risques, tu savais comment aborder ces montagnes comme personne, alors d'ici, depuis les vertes prairies, je te souhaite d'avoir su garder cette sagesse qui faisait et fait encore de toi un exemple pour tous.

 

30 Novembre 2008 - Eric : Juste un petit coucou, pour te dire que les distances n'y changeront rien, le temps encore moins, tu es là dans nos ésprits et ta bonne humeur comme ton sourire nous manque  !

 

 

Cette pierre je sais que tu imagines bien ce qu'elle peut représenter dans nos ésprits, comme toi et dans la mesure du possible, j'ai pris la décision de vivre la vie intensément, à bras le corps,comme toi je pense désormais qu'il vaut mieux une existence riche et pleine de belles choses que de vivre trop longtemps sans avoir l'opportunité de rencontrer "l'autre" !

 

Dans l'une de tes oeuvres ....

 

Lundi 9 Février 2009 - Mathieu : La montagne est une trace, nous ne sommes finalement rien ou tellement éphémère au creux ou a la cime d'un rocher qui emporte même les plus forts dont vous étiez monsieur Berhault, juste content de pouvoir laisser quelques mots grâce à vos amis et à votre famille  a qui vous devez manquez encore plus qu'a nous.

 

Mardi 24 Février 2009 - Thierry.M : Comment oublié le plaisir que berhault nous a donné en démocratisant l'escalade et en nous laissant croire que l'on pouvait atteindre son niveau,pour lui tout ce qui est vertical semblait facile, comme évident, son touché du rocher était magique et à peine avançait il un chausson vers la prise que déjà son pieds semblait ne plus pouvoir glisser;je viens ici non pas souligné l'homme ou le grimpeur mais le maître qui a su dessiner des routes là ou personne n'avait oser s'aventurer avant lui,certes dans une dizaine d'année, on rigolera de ces enchaînements mais la signature berhault elle restera belle et bien marquée dans la glac et la roche.  

 

Mercredi 4 Février 2009 - André Sandoz Salut Patrick !  Tu nous à quitté il y à déjà longtemps, le 28 avril 2004 sur cette foutu corniche qui à cédée sous tes piedsoui tu nous manque.... à plusieurs reprise j'ai pu te côtoyer, ENSA, Turbie, et dans différentes manifestations sur les Alpes Maritimes, la dernière fois que j'ai eu le bonheur d'échanger une conversation, c'était à St Martin Vésubie ou tu faisait une expo... je t'ai posé une question!!! que prépare tu en ce moment, et tu ma répondu.. les 4000 des Alpes... je ne pensais pas que tu n'arriverai pas au bout... pour moi tu as toujours était une personne Humble,,, lorsqu'on discuté ensemble tu ne t'ai jamais mis en valeur, et ça ca vaut tout l'or du monde, Merci à tout les bon moment que tu nous à fait vivre, et sois sur que tu restera toujours pour moi un des plus grand Alpiniste de ta génération, ta famille peut être fière de toi, et crois mois que chaque fois que je pense à toi, j'ai le coeur serré... à bientôt.

Un Ami - Andrè

 

Rencontre avec Jeannot Gounand, un autre mythe de la région !
 
 
 
Dimanche 15 mars 2009 - Verty: bientôt 5 ans , pas pû écrire jusqu'alors. il pleuvait sur Nice ce jour là quand la radio diffuse l'annonce de la disparition de ce grand , et puis la journée bascule,c'est impossible ,pas lui ...le dimanche qui suit dans la tempête de neige au pied de L'Archas, quelques bâtons d'escens , des drapeaux à prieres pour t'accompagner là où pour l'instant on ne pourra pas te suivre
depuis je ballade ton image au hasard de mes skis,de mes randos, des rochers que je grimpouille ....
quelque part je sais tu veilles....
Namaste Patrick
 
 
Mardi  17 Mars 2009 - Cendrillon: Mes amis qui te connaissent m'ont parlé de toi... et tout ce qu'ils m'ont dit, tes films me l'ont confirmé. Tu étais un homme simple, simplement amoureux de la montagne ! Et tous ces sommets que tu as gravis, toutes ces voies que tu as ouvertes, tu nous les as faits partager!!  J'aimais déjà la montagne, grace à toi elle est devenue ma passion !!  Tu es parti trop tôt, mais de la facon qui te correspondait le mieux !!!! Et de là ou tu es tu veilles sur nous.... tu es dans mes pensées à chaque fois que mes skis glissent sur la neige... Merci Patrick
 
 
 
 
Vendredi 27 Mars 2009 - Laurette: 7 ans de montagne ensemble,7 ans de souvenirs...Déja 5 ans et c'est comme si c'était hier.J'entends encore le chant de ta voix.Je pense beaucoup à toute ta famille à qui la presse rappelle sans cesse ce terrible accident....5 ans d'abscence et tu es toujours présent cependant.Ce petit mot est pour te dire qu'on ne t'oublie pas et pour souhaiter beaucoup de courage à jeannine,marc,flore, coralie, phillipe,christiane - Salut l'artiste !

 

Fin de journée à la Turbie...

 

 
Lundi 20 Avril 2009 - Alex (Suisse): Salut Patrick, les notes profondes et chaudes de mon cor des Alpes résonnent et portent l'écho dans mes vallées suisses puissent elles monter jusqu' à toi là-haut, tout là-haut, repose en paix.
 
 
Vendredi 22 mai 2009 - Franck: je suis pas vraiment dans les temps, pourtant le c�ur est aussi lourd en ce moment alors que je suis passe non loin des lieux du drame, j'ai lance un regard de haine sur cette montagne qui nous a emporter le dernier héros de l'Alpe.
de longues et belles pensées a toi et a ta famille et tes amis proches.
 

 

Mardi 2 juin 2009 - Laurette : Une étoile est partie mais tu reste dans nos coeurs. L'étincelle qui brille dans tes yeux, je la vois encore....je n'est jamais arrêter de grimper, toujours en pensant à toi et maintenant,ça y est je retourne en montagne...Une star est partie pour certains, pour d'autres,ton étincelle brille toujours en nous. Merci grand chef!

 

 

Jeudi 12 Janvier 2010 - Martial : Qui sait où tu traines en ce moment là haut et quel sommet as tu encore décidé de gravir, dans tous les cas, que dieu soit avec toi .
nous simples terriens pensons souvent à toi .

Mercredi 13 Janvier 2010 -Désormais, un petit carnet repose sous "ton" cairn, chacun pourra ainsi y laisser quelques mots, un souvenir, en prenant bien soin de refermer la boite et de la remettre à son emplacement initial - merci

25 Février 2010 - Alex (Suisse) Patrick de passage à Chamonix je pense bien à toi devant la pierre d'Orthaz qui s'ennuie de toi - reposes en paix Alex

9 Avril 2010 - Freddo : Comment parler de cet homme tellement différent des autres, il a su féderer les plus grands autour de sa gentillesse, de son amour de la montagne et il a su faire découvrir aux citadins ce qu'était le grand frisson de l'aventure humaine sans jamais faire passer son propre personnage avant l'histoire qu'il raconte, il est à rangé dans l'histoire des plus grands, comme Demaison, Bonatti, Commicci, Messner

20 Avril 2010 - Incognito... Patrick, ce 28 avril 2010 , j'étais à ski dans les Ecrins et je n'ai fait que penser à toi. Je suis passée devant "la cordée", où ton périple a débuté... 6 ans déjà ... Je suis sûre que tu veilles sur nous tous, qui aimons la montagne ; chaque fois que j'y suis, je te parle et je me remplis les yeux de ces paysages fantastiques, pour toi.. j'aime à penser que tu nous regardes et que tu profites avec nous de tout ce que la montagne nous apporte...tu étais une si belle personne... je suis si triste qu'il n' y ait pas eu de suite.

Mardi 12 Octobre 2010 - Raphaël: Un jour, je lui ai demandé si il croyait en Dieu, il m'avait alors répondu qu'il croyait en sa bonne Etoile car il avait la chance d'avoir une vie géniale et peu ordinaire.
Sans doute a t'il rejoint son etoile aujourdh'ui, toute rencontre (2 fois pour moi) avec patrick était magique, son sourire, sa passion et sa simplicité incomparables,aussi un grand merci et saches que l'on ne t'oublie pas et je suis content d'avoir trouver ce site qui permet de continuer à te rendre hommage.

Lundi 15 Novembre 2010 - Pascal Martin : Mon cher Patrick, tu resteras a jamais dans mon coeur et mes pensées.Fauché a 47ans tu es désormais un mythe pour les plus jeunes; et bien que ta modestie puisse en rougir, ce n'est que mérité tellement tu étais unique dans ton art et ta vie d'homme.

 

 

Toujours au Corno , nous voilà en train de refaire l'histoire ... un temps magnifique, des amis franco-Italiens, un pot de Nutella et beaucoup d'éclats de rire, quelle journée !

 

 Où qu'il soit, c'était toujours avec la même élégance qu'il se balladait sur le cailloux ... Patrick fut celui qui libera le fameux bombé de Pichenibule (7b+) en 1979, il fut un pionner dans le domaine du solo, enchainant de nombreuses voies, aussi bien au Verdon qu'en terrain de haute-montagne, sa philosophie allait de parire avec la legerete et malgre de nombreux détracteurs (à l'époque) qui le prenait pour un fou, il a certainement contribué malgré sa dsicrétion à ouvrir la voie aux grandes réalisations - Plus tard, en 1991, c'est vers les grands voyages au long court qu'il se tourna, enchainant les sommets (même s'il avait déjà commence quelques années plus tôt avec Jean-Marc Boivin en reliant les différents sommets en deltaplane) par des itinéraires d'ampleurs, certainement un moyen de rester encore plus longtemps en montagne ... une montagne qui a decider de lui ouvrir définitivement ses portes en ce 28 Avril 2004 !

 

 

 

Samedi 28 Avril 2012

 

 

En ce jour un peu "spécial", parmis tant d'autres, quelques petits messages pour toi...  juste pour te dire (répeter !) que nous ne t'oublions pas et que le vide est bien présent !

 

 

Samedi 28 Avril 2012 - (Lolo) : le ciel se découvre ce soir, le vent t'emporte un peu plus loin de nous et pourtant tu n'arrêtes pas d'ouvrir la porte de l'amitié, nous t'espérons tous heureux là haut, à cette altitude que seul toi sais atteindre avec cette sérénitée;
Impossible de t'oublier , envie de te retrouver , bon voyage !

Dimanche 29 Avril 2012: (Fabrice - Nice) Oh grand maître des montagnes, salut et portes toi bien malgré la tristesse qui nous anime tous en ce jour, une pense également pour tes proches.

Mardi 1° Mai 2012 - (Sylvain.T - Corps) : Trop de souvenirs de toi, trop de messages et trop de beauté , nous savons combien tu as apporter à cette discipline dont tu serais sans doute encore un des leaders incontestable si cette foutu montagne n'avait voulu te garder pour elle toute seule , jalouse qu'elle est de ceux qui l'aiment et aime à la partager .

Jeudi 15 Novembre 2012: (Betty)  Je suis montée partager un moment prés de toi là haut sur notre baou, le lendemain ton pot, s'en va te rejoindre, vous voilà de nouveau réunis ! bon vent les champions , éclatez vous bien, ici vous nous manquez doublement
NAMASTE .

 

 

 

 

Lundi 28 Avril 2014

 

Le pire anniversaire que l'on ai eu a te souhaiter, surtout lorsqu'on se retourne et que l'on s'aperçoit que 10 années viennent de s'écouler, une éternité... pourquoi le pire ? parce que 10 ans nous fait penser combien de moments nous ont échappés depuis, parce que 10 ans c'est un peu comme dix années sans lendemain, même si tu nous entends, même si tu nous surveille, ici, sur la planète terre, c'est le vide, ce fameux vide que tu maitrisais tant se creuse de plus en plus ... Cette année ce sont les Pyrénées ont décidés de te rendre un hommage au travers un beau voyage, comme il aimait tellement faire, là-haut rien que pour le plaisir mais aussi et surtout pour le "partage" qu'il nous offrait toujours et encore ... 

 

 

15 Juin 2014 (Petit Berhault"):  Je t'avais dit à bientôt et me revoilà 

 

15 Juin 2014: (Véro) : 10 déjà, tu nous manque toujours  - on mani padne  

 

15 juin 2014 (Bty) Hello mec, tu cours toujours là haut et nous on pense à toi toujours

 

18 Juin 2014: (Guillaume) 10 plus tard, Patrick continue d'inspirer toutes les générations d'alpinistes, alors merci encore.

 

 

 Jusqu'au 5 juillet 2014 exposition en la mémoire de Patrick au Lycée de la Montagne de la Bolline-Valdeblore.

 

25 Octobre 2014: (Simo et Gi) la dominant, grazie Patrick.

 

23 Novembre 2014: (Aldo) Salut mon ami, une cordée sort de la Malet après la Tonton Walker, des compagnons qui me sont chers et auxquels je voulais te présenter; On pense bien à toi là haut "grimpeur étoile".

 

8 Décembre 2014 (Christophe) : je sais pas comment parler de monsieur Berhault, il était et restera pour moi le grimpeur étoile, celui qui est inaccessible techniquement, et physiquement , un barbare à la douceur féminine, caressant le rocher comme personne et faisant des kilomètres parcourus en altitude de simples avenues;

j'aurai tellement voulu connaitre et rencontré celui qui tisser des liens si fort autour de lui avec une communauté qui lui rendra hommage tout au long des siècles car l'homme que vous étiez monsieur Berhault nous laisse tout simplement sans voix.

  

10 Janvier 2015: (Anthony) Arrivée au sommet au coucher de soleil sur fond de mer de nuage, les couleurs sont fantastiques, quel pied  !

En compagnie de Phil, j'ai gravi ma première grande voie en tête, j'ai "couiné" mais nous sommes arrivés, une vraie belle cordée, un bon moment tout simplement.

P.S: si j'ai rajouté ce petit texte écrit par Antho, c'est que même s'il 'était pas déstiné directement à Patrick, Anthony aurait été j'en suis persuadé dtrés heureux de le connaitre. 

 

14 mars 2015 (Pascalou) Belle voie, belle face et comment ne pas penser à notre professeur à tous, quel inspirateur,quel personnage hors norme, ùerci monsieur Berhault de nous avoir fait aimer la montagne.

 

25 Avril 2015 (Renaud): je n'aime pas ce moment qui arrive et que on devrait fêter avec le sourire, on sait tous que le temps passe et que l'on oublie mais là c'est tellement fort qu'il est impossible; pourquoi un être aussi sensible que toi ?pourquoi ce jour là ? pourquoi tu as pas pris soin de toi ? pourquoi tout simplement  

 

29 Avril 2015: (Jiji) :une année de plus, c'est une année de trop,la montagne reste et les gens que l'on aime passent sans nous dire au revoir, c'est trop égoïste, pafois encore trop dur, tu es parti trop vite  .

 

 

 

MARDI 28 AVRIL 2015 

 

Parce que nous sommes nombreux à qui tu manques

(un grand  merci à tous ceux qui continuent de laisser des messages "là-haut" sur son cairn)

 

 

 

 

 

 

 

 

 



15/12/2008
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres