alarbatte

alarbatte

ESCALADE dans le HOGGAR...(2008)


Premièrement, trouvé un projet original... je vous l'accorde, c'est pas la chose la plus difficile !

 

Deuxièmement, avoir une bonne équipe... là encore, pas trop de soucis;

 

Troisièmement, trouver les "fonds", à moins que comme ici, en sortant tous les "tiroirs caisses", ce ne soit déjà fait...


 

Ensuite, ce n'est qu'une question d'organisation et il faut bien le reconnaître, que la chance soit avec nous ...



J'allais oublier le véhicule car pour se déplacer dans le Hoggar, sans avoir trop de congés, il est presque obligatoire d'avoir recours à un véhicule, un bon vieux HJ 61 qui malgré l'âge et les kilomètres au compteur n'a jamais "rechigner" à affronter les pistes et la tôle ondulée finalement plus fatigante pour notre dos que pour ses lames de ressort !



Oui,oui, je sais, çà vous fait rêver... et bien sachez que le rêve est possible !!


* * * *


Minéral, vous avez dit minéral ???



Vous avez compris que c'est une histoire de désert...



on plante donc le décor en commençant par l'indispensable "outil" du parfait petit randonneur...



j'allais oublier, il faut aussi des cordes... pas trop neuves de préférence (le sable çà use ...) mais pas trop vieilles non plus !



Un paysage infini pour une beauté infini...



Premier bivouac... premiers repérages aussi !


Que dire de plus ???

Notre bonne vieille monture, pas très écolo , on vous l'accorde...mais comment faire ? 



Nous aurions pu venir avec un moyen de locomotion plus "propre", mais comme souvent , c'est le temps qui manque...



Yoga matinal... c'est bon pour le moral !



Préparation du matériel , il va falloir lever le camp...



Nous nous sentons surveiller !



Comme c'est bon de commencer comme çà ...



Pour cela, une approche "sableuse" est indispensable.



çà vous dit ???



Allez, c'est partiiiiiiii



De belles dalles bien lisses où l'équilibre est prépondérant ...



Mais qui va là ? à... Pas de loup !!



le réconfort du bivouac, c'est quelque chose !!!!



Lui au moins, il ne loupera rien des étoiles ...


 


Pour nous, il faut repartir de plus belle...



Oulala, çà "envoie du gros " par ici, il est temps de se réveiller !


Une partie de l'équipe qui admirent leur "leader" !!!

Et quel(le) leader !

Même lorsque l'équipément est aéré, çà le fait sans soucis

Vous conaissez certainement ce "spot" .....

C'est un nouveau tour d'horizon pour savoir ce qui nous attends mais aussi pour savourer ce parfum d'ailleurs...

diificile de choisir notre prochain terrain de jeu

Ici, tout est admirablement préservé,

Parfois l'envie de passer, sans rien toucher nous prends, de toutes façon, nous prenons consience que nous ne sommes que de simples visiteurs de passage ....

Ici, le mot "désert" prends tout son sens....

Mais quel est donc ce monde étrange ?

l'escalade en arrive même parfois à passer au second plan

D'autant plus que les rencontres et la partage de quelques beaux moment de vie avec les autochtones est une "autre" expérience particulièrement forte !


malgré tout, nous n'oublions pas ce pour quoi nous sommes venus



Le rocher attire comme un aimant, mais vous avale aussi parfois...



Ses lignes parfois voluptueuses appellent à de très jolies longueurs aériennes à souhait  !



Des rappels aux apparences trompeuses...



Attention à ne pas coincer une corde dans de tels endroits...



Il est temps d'aller dormir, ou plutôt d'imaginer d'autres projets !


-

 Au revoir "monde fragile" et parfois éphémère -




5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres