- a l a r b a t t e -

- a l a r b a t t e -

SAISON HIVER 2018 / 2019

 

31 OCTOBRE 2018

 

 

Résultat de recherche d'images pour "passo tonale inverno 2019"

 

Comme d'habitude, c'est du côté du Passo-Tonale que c'est tombé le plus en ce début de saison.

 

 

 

 

L’image contient peut-être : montagne, ciel, neige, plein air et nature

Le Val Formazza n'est pas en reste avec 140 cm à  2.460 m d'altitude  !

 

 

 

L’image contient peut-être : ciel, montagne, nature et plein air

et dans la réalité, çà donne çà ... impressionnant  !

 

 

 

 

L’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et nature

De l'autre côté de la frontière, nos amis Italiens ne sont jamais en maque non plus ...

 

 

 

 

 

3 OCTOBRE 2018

 

Des chutes de neige exceptionnelles sont tombées sur quasiment toutes les Alpes mais aussi dans les Pyrénées avec des cumuls records au Stelvio ou encore dans le Val d'Aoste qui n'avait pas vu çà depuis 1976 (!!!) .

Chez nous, les premiers sieurs ont déjà fait quelques traces (principalement en passant par les pistes des stations pour éviter les trop nombreuses touchettes..) et globalement, malgré une neige un poil lourde, les descentes ont pu se faire sans soucis !

 

 

 

 

 

 

6 OCTOBRE 2018

 

 

Malgré un mauvais temps constant depuis le début de la semaine, les pluies qui tombent en abondance sur la côte sont venues radoucir l'ambiance générale et la neige est en train de fondre... on attends un coup de froid pour conserver un peu de ce manteau qui était finalement arrivé encore de manière précoce; Il va falloir s'y habituer puisque depuis quelques saisons, c'est la norme et débuter le ski courant Octobre n'est plus quelque chose d'extraordinaire...

C'est bien triste pour la faune et la flore qui va devoir mettre du temps pour s'habituer d'autant qu'elle se fait de plus en plus rare, voir qui disparait !

 

 

 

 

 

 

21 DÉCEMBRE 2018

 

Le réchauffement n'est donc pas un leurre ? le dérèglement climatique ne le serait pas non plus ... ben NONNNNNNNNN, depuis qu'on vous le dit et vous le répéte

Résultat visible et immédiat, la longue période de sécheresse neigeuse continue et la belle couverture blanche arrivée sans doute un peu trop tôt (bien que moins précocement que l'an dernier) continue de fondre à vue d'oeil d'autant que les températures ne semblent vouloir se mettre au négatif  !

C'est évident que dans ces conditions, le ski n'est pas un pur plaisir, mais ne soyons pas si mesquin et arrêtons de regarder le bout de nos spatules, le problème est bien plus grave et risque bien d'entrainer de véritables transformations (pour ne pas dire chamboulement) non seulement dans nos pratiques mais aussi dans notre mode de vie au quotidien....

On s'obligerait presque à sortir histoire d'essayer de voir encore une fois la montagne comme on la connaissait... mais c'est jamais avec grand enthousiaste, plus souvent pour voir le "déclin" inévitable de ces massifs dans lesquels nous avons vécus tant d'histoires fortes, parfois agréables, parfois douloureuses.

 

L’image contient peut-être : montagne, ciel, nature et plein air

Notre "Mounier chéri" conserve son manteau blanc mais cela ne veut pas dire qu'il soit bon...

 

 

 

 

 

 

 

26 DÉCEMBRE 2018

 

 L’image contient peut-être : montagne, ciel, plein air et nature

on y croit presque du côté de CASTERINO mais ...ce n'est qu'une illusion !

 

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 30 DECEMBRE 2018

 

 Presque 3 semaines que l'on attends les flocons, presque 3 semaines que le massif du MERCANTOUR s'est transformé en un vulgaire terrain de jeu d'une autre saison (on ne sait d'ailleurs pas vraiment laquelle....), d'un autre âge, qu'il est difficile d'y pratiquer notre discipline favorite tant la neige est absente ou tellement dure qu'elle rends dangereuse toute incursions sur les grandes classiques;

Mais il y a pire encore, c'est que ce sentiment est partagé par grands nombres de pratiquants, et je prends pour exemple mon ami Yann qui une fois de plus, en tant qu'athléte de haut niveau, guide de haute montagne et fin connaisseur des massifs, en arrive une fois de plus à un constat accablant, lisez plutôt:

 

"Comme souvent je ne peux Après les multiples écroulements de l'été (Cosmiques, Trident, Meije, Grand Pilier d'Angle), et les éboulements récurrents sur nombre d'itinéraires classiques (Marbrées, Tour Ronde, Lachenal...), j'ai l'impression que quelque chose a basculé, qu'il faut que l'on change brusquement notre manière de pratiquer et d'aborder la montagne.

 

Après cette troisième fermeture de l'Aiguille, après l'incendie aux Grands Montets, après la tempête qui a mis à sac le Panoramic Mont-Blanc, j'ai comme l'impression que l'ancien monde a subrepticement disparu, et que l'on doit à présent improviser sur ses ruines.

 

J'ai surtout le sentiment que l'on ne nous dit pas tout, que cette énième réouverture de l'Aiguille est un artifice, un forçage technologique, bancale, fragile, incertain, temporaire, que le problème ne provient pas seulement du câble !

Cela fait plus de 60 ans que ce téléphérique tourne, et jamais les problèmes ont été si récurrents... sans faire preuve de positivisme, j'imagine que les avancées technologiques ont fait progressé la connaissance des câbles et les responsables n'hésitent pas à dire qu'ils ont mis en place tous les moyens financiers, techniques et humains pour cette réouverture en toute sécurité dans les meilleurs délais... oui, mais, la sécurité, sur une montagne qui abandonne son état de permafrost, je n'y crois plus et j'ai comme l'impression que l'instabilité de l'arête des Cosmiques constatée cet été ne s'est pas arrêtée au palier de la gare d'arrivée, comme certains ont essayé de le faire croire pour un nuage il y a une trentaine d'année.

Pardonnez moi l'allitération, mais vraiment, je n'y crois plus...

Alors que faire ? Aucune idée, mais déjà partager, car je suis curieux de savoir si ces doutes sont partagés."

 

 

L’image contient peut-être : ciel, nuage, montagne, plein air, nature et eau

 

C'est à la fois doux et amer, mais çà à le mérite d'être clair et réaliste: plus rien ne sera jamais plus comme avant "là haut", rien n'est certain, rien n'est immuable et quant on voit Lulu, notre ami guide local (vallée de la Roya) aller faire le sommet du MARGUAREIS en ...raquettes avant d'en redescendre avec son parapente, on se dit vraiment que "rien ne va plus" !

Le Père-Noel n'aura pas voulu nous faire plaisir et le changement d'année qui s'annonce très prochainement semble prendre un chemin qui ne nous convient, ni à nous, ni à la planète  !

 

 

L’image contient peut-être : montagne, ciel, plein air et nature

quant à la webcam de Saint-Dalmas-le-Selvage, elle en dit loin sur les conditions...

 

 

 

 

 

 

 

JEUDI 3 JANVIER 2019

 

Nous avons passé le cap fatidique du premier de l'An... 2019 mais les flocons brillent toujours par leur absence même l'air s'est un peu rafraichi depuis hier; Les rares skieurs qui se confrontent avec le terrain ne reviennent pas spécialement heureux même si quelques couloirs sont encore en poudre (enfin, faut encore voir ce que l'on appelle "poudre" de nos jours) du côté d'Estenc (devenu point de départ bien trop lointain à la journée au vu du tarif de l'essence) relative bonne nouvelle , c'est que si çà continue comme cela, d'ici peu on va faire du ski de printemps un début Janvier avec une neige transformée à souhait? enfin, si çà regél...

 

L’image contient peut-être : texte

 

L'autre "bonne nouvelle", c'est que vous ne risquez pas grand chose du côté des risques d'avalanches...comme le montre le bulletin du jour, même si comme dit le bulletin, au dessus de 2.300 m, des accumulations crées par les vents de Nord-Est se sont déposées sur une couche sans cohésion !

Dans tous les cas, si vous envisagez de sortir quand même, faites gaffes, prenez vos couteaux avec vous et amusez vous bien malgré tout.

 

 

 

 

 

SAMEDI 5 JANVIER 2019

 

L’image contient peut-être : montagne, ciel, plein air et nature

 Les vallons du côté du Guillié ou du col de Cerise sont décourageants....

 

 

Si dans le Sud, c'est de plus en plus "sec" comme j'ai pu le constater au cours d'un petit trail d'entrainement (a défaut d'autre chose), le froid est quand même arrivé chez nous mais pas la neige qui se fait attendre et nos terrains qui s’assèchent ne présagent rien de bon pour la saison mais surtout pour l'avenir.

 

 

L’image contient peut-être : neige, arbre, plein air et nature

 Par contre, ce sont plus d'1m30 de neige sont tombés ce matin dans les ABRUZZES suite

à l'effet "mer adriatique" qui a touché tout le centre de l'Italie !

 

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 13 JANVIER 2019

 

 

L’image contient peut-être : neige, plein air et nature

Plus d'un mètre de neige dans la nuit.... où çà ? en GRÈCE (du côté de "Parnassus") les amis  !

 

L’image contient peut-être : arbre et plein air

Un peu moins (entre 10 et 30 cm) par ici, mais nous sommes en...TUNISIE  !

 

 

La fin du week-end nous fait sans doute sourire un peu plus que les semaines précédentes, c'est en effet un épisode neigeux qui s'est profilé à l'horizon avec des températures hivernales qui ont déposées des épaisseurs de neige variant entre 30 et 90 cm sur les Alpes du Nord;

Pour ce qui concerne nos Alpes à "nous", c'est toujours la Bérézina avec des températures qui se stabilisent mais avec aucun option neigeuse à venir ce qui rends les conditions de skis quasi pourries sur l'ensemble des vallées avec de la glace sur les pistes, de la neige plaquée ou croutée, des "requins" partout qui n'attendent que votre déséquilibre ou vos belles semelles neuves...bref...il vaut mieux aller faire autre chose !

Heureusement que les dates pour notre départ au Japon arrivent, sans cela ce serait la "dépression" assurée  !

 


 

 

 

 

LUNDI 14 JANVIER 2019

 

Aucune description de photo disponible.

  Des mesures rares, alors que rien de spécial sur la côte ...

 

 

 

L’image contient peut-être : arbre, ciel, plein air et nature

Le Boréon bien glacée....

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 26 JANVIER 2019

 

L’image contient peut-être : ciel

Même le nord de l'Algérie se pare d'un

grand manteau tout blanc ....

 

 

 

 

 

 

 

 

DIMANCHE 27 JANVIER 2019

 

 

L’image contient peut-être : plein air

  La neige tombe en abondance sur toutes les régions de France avec des Pyrénées particulièrement chanceuses,

mais dans notre petit sud-est Mercantourien, toujours rien  l'horizon...

 

 

 

 

 

 

 

 

VENDREDI 1 FÉVRIER 2019

 

L’image contient peut-être : ciel, neige, nuit, arbre et plein air

  20h30 hier soir...enfin !

 

 

La voila enfin, elle tombe cette satanée neige que l'on attendait depuis ds semaines (quasiment depuis le 9 décembre dernier  !), aussi l'espoir de faire une "petite saison" renait tout doucement, on va tous y croire et ça va arriver.

Dans tous les cas une alerte "maximum" doit bien vous faire comprendre que les conditions sont plus que délicates après ces chutes significatives....de même pour ceux qui comptent monter en station, les équipements s’avèrent obligatoires, en particulier pour ceux qui comptent monter du côté d'Isola 2000 ou la route s'avère compliquée, même avec des pneus neige !

 

L’image contient peut-être : arbre, neige, plein air et nature

Au Boréon ce matin, la couche est conséquente, 4x4 bienvenu !

 

 

 

 

 

 

 

SAMEDI 2 et DIMANCHE 3 FEVRIER 2019

 

Aucune description de photo disponible.

Vous l'avez vu celle-la ? oui oui, c'est bien a Antibes  !

 

 

 L’image contient peut-être : neige, arbre, plein air et nature

 Et ça c'est bien  Saint-Dalmas Le Selvage avant de partir pour l'Aunos  !

 

 

 

 

 

 

LUNDI 4 FEVRIER 2019

 

Bon, le "team" est sorti hier, ça fait du bien  la tête et aux yeux de voir un peu de blanc de par chez nous, mais alors, il fallait faire gaffe de chez gaffe, le choix des sorties se restreignant  vue d'oeil au regard des risques (4 sur l'échelle) et des quantités tombées; Pour le coup, ce sera un classique Mont Aunos par le col d'Anelle dans une belle neige fraiche - Quelques "wouaffff" entendus de ci de la et une belle plaque parti sur les crêtes du Claï où il valait mieux ne pas être...

 

L’image contient peut-être : chaussures

Superbe cliché de Lolo Couturier  !

 

L’image contient peut-être : neige, plein air et nature

d'autres sont allés faire "Chabanal", la belle de la région  !!!

Bravo J.B Rosso !

 

 

 

 

 

 

MARDI 5 FEVRIER 2019

 

Enneigement sur l'ensemble des Alpes au 5 Février (par METEO FRANCE):

Des chutes de neige, souvent très abondantes, ont touché l'ensemble des massifs montagneux français entre fin janvier et tout début février; En conséquence, l'enneigement est très rapidement, et pratiquement partout, devenu très bon, voire excellent, avec de plus une très bonne qualité de neige.
Ainsi, dans les Alpes du Nord, l'enneigement, qui était déjà plutôt bon, est maintenant excellent, surtout dans la tranche des altitudes moyennes, où il rivalise désormais avec celui, exceptionnel, de l'hiver dernier.
Dans les Alpes du Sud, l'enneigement, jusqu'alors plutôt déficitaire, se situe maintenant également nettement au-dessus de la normale.
Dans les Pyrénées, l'enneigement, après avoir été longtemps très déficitaire, est là aussi passé très nettement au-dessus de la moyenne pour un début février.
En Corse, l'enneigement, qui était très modeste, progresse nettement, même s'il se situe encore un peu en dessous de la normale.
Les massifs de moyenne montagne, Vosges, Jura et Massif central, ne sont pas en reste, avec un enneigement maintenant très satisfaisant, conforme à celui auquel on s'attend début février.

 

ALPES DU SUD
Comme dans les Alpes du Nord, les très importantes chutes de neige au cours des tout premiers jours du mois de février ont permis à l'enneigement, jusque-là un peu déficitaire, de devenir nettement excédentaire.
L'enneigement débute le plus souvent en fond de vallée.
À 1500 m d'altitude, les épaisseurs de neige au sol sont déjà confortables, le plus généralement comprises entre 60 et 80 cm en versant nord, un peu moins en versant sud.
Plus haut, le mètre de neige au sol est dépassé dès 1800 à 2000 m en versant nord, 2000 à 2300 m en versant sud.
Près des cols, crêtes et sommets, l'épaisseur de neige au sol est toutefois souvent irrégulière, à cause du vent, qui a souvent soufflé très fort.
Quelques valeurs d'enneigement relevées le 4 février: 1,15 m à SuperDévoluy (1915 m), 1,05 m aux Orres (1900 m) et à Isola 2000 (1910 m).
 
CORSE:

L'enneigement est actuellement partout légèrement inférieur aux normales. La qualité de la neige est toutefois bonne, avec une neige légère dans les versants ombragés, tandis qu'elle a commencé à prendre un aspect printanier dans les versants exposés au soleil.
Il débute vers 900 ou 1000 m d'altitude.
À 1500 m d'altitude, l'épaisseur de neige au sol est déjà correcte, 40 à 45 cm selon les versants.
À 2000 m, le manteau neigeux présente une bonne épaisseur, un peu plus d'1 m.
Plus haut encore, son épaisseur dans les pentes atteint 1,50 m. Mais sa répartition est souvent très irrégulière, à cause du vent.

 

 

 

 

VENDREDI 8 FEVRIER 2018

 

Notre trip au Japon se rapproche et Heidi n'a pas encore chausser ses planches cette saison, aussi , c'est en dépit de véritable motivation que l'on se décide  partir faire la classique des classique... savoir Aunos / Alpet / Bec de Marseille; En montant dans la vallée on remarque vite que la neige  fondu et que ce qui reste ne pourra pas être au top, mais on le savait; La transformation est radicale depuis la sortie du Team le week-end dernier dans une peuf de rêve; Nous mettons notre envie de neige fraiche de côté et ne pensons qu' profiter de ce beau moment de nature malgré la présence de quelques groupes qui enlèvent beaucoup  la sauvagerie des lieux (mais eux doivent dire la même chose que nous....).

La ballade est agréable avec une neige qui change tous les 100 m....la descente sera décevante même si nous avions bien compris lors de l'ascension qu'il faudrait se contenter de ce que Dame nature nous donne: croute, neige mouillée, fausse poudreuse, quelques cailloux bien cachés, etc....le principal c'est de s'en sortir sans bobos et c'est ce que nous avons fait, mais le constat reste amer pour le restant de la saison qui risque d'être bien compliquée si aucune chûte ne vient améliorer la situation.

 

 

 

 

 

VENDREDI 8 MARS 2019

 

 

L’image contient peut-être : plein air, nature et eau

 

Il faut se rendre a l'évidence, la saison de ski-alp semble vraiment compromise dans le département; La chaleur complétement inhabituelle de ces dernières semaines, associé a une météo plus que favorable ne laisse aucune chance a la neige de tenir sauf sur quelques rares portions de versant nord (avec quelques centaines de mètres de "peuf") ou sud avec une neige qui a malgré tout beaucoup de mal a "revenir" et a "décaillée" - Changement climatique évident ou pas (je ne veux pas rentrer dans la polémique...), le résultat est la; Il ne reste en réalité que les versants Italiens qu'il faudra aller chercher assez loin pour espérer faire encore un peu de "bon" ski.

Sinon, la météo est toujours favorable dans les Alpes du Nord et sur la frontière Suisse où il est tombé quelques 20 cm de neige fraiche que l'on aurait préférer voir sur notre massif, mais bon ....

 

 

 

 

 

+

 



31/10/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres