- a l a r b a t t e -

- a l a r b a t t e -

REGAL VALDOTAIN - 22 et 23 Décembre

Samedi 22 - Dimanche 23 Decembre 2012

La neige est tellement "mauvaise" sur la région qu'avec Jean-Mi, on décide de se faire un petit Noël avant l'heure ... pas sur de grands sommets mythiques, aux noms évocateurs, non, plutôt dans les petites vallées Valdotaines qui fleurent bon le ski de montagne.

Aprés 4h00 de route dont 2h00 de "nébia", nous voilà en place

 

 Pourtant c'était écrit... nous aurions de la poudre !

Et quel décor !

Tout en bas la porte d'entrée du Val d'Aoste

On peut même observer les conditions en passant sur l'autoroute au petit matin !

Vous l'avez reconnu ?

Dernier envol avant le sommet  !

La pente sommitale, un beau tremplin ...

Un groupe du secours Alpin Italien nous rejoins

Les derniers métres sur la crête avec un arrière plan "a'Doc"

Et en toile de fond... l'incontournable Cervin !

De l'autre côté, vers la frontière Chamoniarde...

Bienvenu !

Certains au balcon, d'autres au "tison"...

IL faut bien repartir un jour, alors...

un "retour" qui à parfois du bon !

trop bonnnnnnnn !

"signature" obligatoire 

notre refuge du soir, trouvé au dernier momentn au bout d'une petite route, et en plus nous y serons seuls; N'allez pas croire pour autant que nous sommes tombés dans un "trou", bien au contraire, chambre confortable et repas à la hauteur de la réputation du Val D'Aoste, c'est à dire pantagruélique !!!  

Pas si mal pour un repos du guerrier...

L'adresse ?  c'est ici (comptez 55 € la 1/2 pension)

* * *

 

Pendant la nuit, la chûte de neige à fait place en seconde partie de nuit à un violent foëhn, dommage mais bon, c'est pas çà qui va nous empêcher de repartir, d'autant qu'il vaut mieux essayer de faire passer tout ce qu'on a "bouffer" hier soir !

 

 

 Et c'est comme çà que çà commence du côté de "Chamois"...

Une "approche" buccolique au milieu du hameau presque abandonné

L'horizon s'impose à nous et là bas, au fond (mais alors, vraiment au fond !) , l'objectif du jour

Les dernières maisons avec une neige "revenu" en raison du foeh qui a soufflé toute la deuxième partie de nuit (la première partie , il était tombé une dizaine de cm de neige fraîche, laissant augurer du "meilleur")

Il faut commencer à battre avec les sabots de neige...

Plus haut , le cirque dans lequel nous arrivons nous plonge dans un autre monde

Le "Niak" retrouve petit à petit son rythme de croisière, disons de... traceur !

  

 Les coulées, anciennes ou récentes ne manquent pas ...

  

Une neige changeante à souhait, passant de la "boullabaisse", à la croûtasse et maintenant à la tôle...

Distances de securite obligatoires pour franchir la grande pente avant de rejoindre l'arête

 

Le passage le plus délicat est franchit, ouf !

Le temps d'une pause photo sur le replat avant le sommet  

Nous voilà obligés d'emprunter des couloirs étroits pour éviter les plaques qui sont partout autour de nous ... 

  

Passage pour le moins délicat sur cette petite arête cornichée où il vaut mieux ne pas se louper... 

  Et çà continue de plus belle ...

  

 pourtant, çà passe-en-ski !

Et ce "putin" de vent qui ne nous laissera pas de répit !

  

Vos deux serviteurs en "auto-portrait" rapide au sommet du Bed De Nana (3.10 m) avant de ...

... trés vite replonger vers la vallée !

Perplexe, vous avez dit "perplexe" ?

 Bon, de toute façon, il faut qu'on sorte rapidement de ce "trou à rat", alors ...

  en plus, le mauvais temps arrive...

 Une journée de 8h00 sur le terrain qui se termine finalement bien, ouff !

 

Val D'Aoste for ever !

 

 

* * * *

 

- Le topo du Zerbion ici

et

-Le topo du Bec de Nana ici

 



30/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres